Skip to main content

Laos : des régimes alimentaires sains essentiels au progrès du pays

WFP/Laos
Nutrition programme in Laos
La FAO, le FIDA et le PAM concluent une visite de trois jours au cœur des programmes nutritionnels.

16 mai 2019, Vientiane -  Aujourd'hui s'achève la visite conjointe des dirigeants de l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO) et du Programme alimentaire mondial (PAM) en République Démocratique Populaire du Laos (RDP Lao). Les dirigeants ont appelé à investir davantage dans la nutrition.

Le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, et le Directeur exécutif du PAM, David Beasley, ont effectué cette visite de trois jours en compagnie du Directeur sous-régional du Fond International de Développement Agricole (FIDA), Thomas Rath. L'objectif était de rendre compte de l'importance des systèmes alimentaires intégrés visant à améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle, et de constater directement les effets des programmes conjoints des trois organismes.

"La FAO est déterminée à collaborer avec le FIDA, le PAM, le Gouvernement et la population de la RDP Lao pour améliorer la nutrition. Les trois agences agissent déjà sur la vie et les moyens d'existence des familles d'agriculteurs, et nous nous efforçons de poursuivre ces progrès pour atteindre l'objectif de la Faim Zéro", a déclaré Graziano da Silva.

"Grâce à cette visite, j'ai pu ressentir l'optimisme des gens des communautés", affirme David Beasley. "En partenariat avec le Gouvernement du Laos, le travail que le PAM, la FAO et le FIDA accomplissent ensemble contribue à créer un avenir meilleur pour les écoliers, les agriculteurs et les familles à travers le pays.

La RDP Lao est parvenu à faire diminuer efficacement la pauvreté et la faim ces vingt dernières années, mais la malnutrition reste un obstacle dans son objectif de devenir un pays à revenu intermédiaire.

Le retard de croissance touche environ un tiers des enfants de moins de cinq ans et concerne en particulier les zones rurales. Une alimentation saine et diversifiée, plus accessible, est essentielle à l'amélioration de la nutrition.

Au cours de leur visite, Graziano da Silva et Beasley ont rencontré le Premier ministre laotien Thongloun Sisoulith et les ministres des Affaires étrangères et de l'Agriculture.

La délégation a également visité plusieurs sites dans la province d'Oudomxay, au nord du pays, qui fait partie d'un vaste programme conjoint de sécurité alimentaire et de nutrition. Ce programme, Agriculture for Nutrition, vient en aide à environ 400 villages dans quatre provinces du nord.

"Ce projet est un excellent exemple de coopération entre trois agences de l’ONU qui s'appuient sur leurs forces respectives pour travailler avec les gouvernements, les donateurs et d'autres partenaires. Ensemble, nous maximisons nos impacts sur le terrain pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans les zones rurales", a déclaré M. Rath. 

Le programme est mis en œuvre pour aider à améliorer la nutrition dans les zones rurales, en collaboration avec la FAO, le FIDA et le PAM, ainsi que le Gouvernement de la RDP Lao et d'autres partenaires. 

Dans le cadre de ce programme, la FAO travaille avec les agriculteurs pour augmenter leurs revenus tirés de l'élevage afin qu'ils puissent acheter des aliments plus nutritifs pour leurs familles. En parallèle, la FAO encourage les riziculteurs à élever du poisson dans leurs rizières afin d'obtenir des revenus supplémentaires et de disposer d'une source nutritive de protéines. Les écoles d'agriculture de terrain de la FAO aident également les familles d’agriculteurs à accroître leur productivité pour une meilleure sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Le FIDA gère un fond de plusieurs millions de dollars permettant d'investir dans des domaines identifiés comme faisant partie des Plans Stratégiques d'Investissement en soutien à la stratégie nutritionnelle nationale du pays. Il aide également les communautés rurales à développer des cultures nutritives et des élevages de bétail qui correspondent à la demande du marché. Par ailleurs, le FIDA travaille avec les femmes en milieu rural pour améliorer l'alimentation dans les familles, en particulier au cours des 1 000 premiers jours suivant la naissance. Les femmes bénéficient d'un soutien et d'une éducation pour les aider à prévenir les grossesses adolescentes, et à mieux participer aux activités agricoles relatives à la nutrition.

Parmi les activités du PAM, dans le cadre de ce programme, se trouve l’appui aux écoles de nutrition agricole, qui forment les communautés à produire et à cuisiner davantage de plats nutritifs. A cela s'ajoute la mise en place de jardins familiaux visant à stimuler la diversité alimentaire.

La délégation s'est également rendue à l'école Ban Bor, dans le district de Xay, qui participe au programme national de repas scolaires en faveur d'une alimentation plus saine pour les enfants. Graziano da Silva et David Beasley ont assisté à la passation, entre le PAM et le Gouvernement, de ce programme d'alimentation scolaire présent dans plus de 500 écoles.  Dans le cadre de ce programme, lancé par le PAM en 2002, l’organisation fournit des repas nutritifs à 140 000 écoliers dans 1 450 écoles pour améliorer l'apprentissage et la santé. Les communautés bénéficient d'une aide pour créer et gérer des jardins potagers scolaires qui garantissent la disponibilité de produits frais locaux pour les repas scolaires. Ce soutien permet également de sensibiliser les enfants à la nutrition. 

 

Une plus grande collaboration pour de meilleurs résultats

Les trois agences alimentaires de l'ONU travaillent avec le Gouvernement et le peuple de la RDP Lao pour atteindre les Objectifs du Développement Durable, notamment la Faim zéro. Une solide collaboration est essentielle au développement durable.

Travaillant en étroite collaboration, la FAO, le FIDA et le PAM travaillent à améliorer les conditions de vie et les moyens d'existence des personnes vulnérables dans de nombreux pays et régions du monde. Les organismes s'appuient sur leurs forces mutuelles et collaborent avec les gouvernements, les donateurs et d'autres partenaires pour maximiser leur impact.

 

                                                                                #               #               #

L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) est une institution spécialisée des Nations Unies qui dirige les efforts internationaux de lutte contre la faim. Notre objectif est d'assurer la sécurité alimentaire pour tous et de veiller à ce que les populations aient accès à suffisamment d'aliments de qualité pour mener une vie saine et active. Avec plus de 194 États membres, la FAO travaille dans plus de 130 pays à travers le monde. Nous pensons que chacun peut jouer un rôle dans l'éradication de la faim. 

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies - sauver des vies dans les situations d'urgence et changer des vies pour des millions de personnes grâce au développement durable. Le PAM travaille dans plus de 80 pays à travers le monde, nourrissant les populations affectées par des conflits et des catastrophes, et instaurant les bases d'un avenir meilleur.

Le FIDA investit dans les populations rurales depuis 40 ans, en leur donnant les moyens de réduire la pauvreté, d'accroître la sécurité alimentaire, d'améliorer la nutrition et de renforcer leur résilience. Depuis 1978, nous avons accordé environ 20,9 milliards de dollars américains en subventions et en prêts à faible taux d'intérêt à des projets qui ont touché quelque 483 millions de personnes. Le FIDA est une institution financière internationale et une institution spécialisée des Nations Unies basée à Rome, la plaque tournante de l'alimentation et de l'agriculture des Nations Unies.

Suivez-nous sur Twitter @wfp_Fr @wfp_media, @FAONews, @IFADNews 

Thèmes
République démocratique populaire lao Directrice exécutif Nutrition Partenariats La Faim Zéro
Contact

Pour plus d'informations, merci de contacter : 
Photos disponibles ici

Contacts

FAO
Allan Dow (en RDP lao)
Allan.Dow@fao.org
tél. +66 81 899 7354
 
Zoie Jones (Rome)
Zoie.Jones@fao.org
tél. +39 06 570 56309 
 
FIDA
Susan Beccio (Rome)
s.beccio@ifad.org
tél : +39 334 953 3030
 
PAM
Kun Li (Bangkok)
Kun.Li@wfp.org
tél. +66 845558994
 
Jane Howard (Rome) 
Jane.Howard@wfp.org 
tél. +39 346 7600521
 
Hervé Verhoosel (Genève)
Herve.verhoosel@wfp.org
tél. + 41 79842 8057
 
Bettina Luescher (Berlin)
bettina.luescher@wfp.org
tél : +49 160 99261730
 
Challiss McDonough (Washington)
challiss.mcdonough@wfp.org
tél : +1-202-774-4026 
 
Steve Taravella (New York)
steve.taravella@wfp.org
tél : +1-202-770-5993