Skip to main content

Dans les états de Borno, Yobe et Adamawa au Nord-Est du Nigeria, la violence de Boko Haram touche des millions de personnes, mettant en danger leur vie et leurs moyens de subsistance. Plus de cinq millions de personnes sont confrontées à la faim et 450 000 enfants sont en état de malnutrition sévère. La violence et l'insécurité entraînent des déplacements massifs de population: 1,62 millions de personnes vivent dans des camps ou des communautés d'accueil au Nigeria et des dizaines de milliers d'autres ont fui dans les pays limitrophes, dont le Cameroun, le Tchad et le Niger. Beaucoup de ceux qui avaient quitté le pays sont maintenant de retour, et ont besoin de vivres et d'un abri.

Ces derniers mois, les efforts conjoints du gouvernement nigérian et de la communauté humanitaire, dont le Programme alimentaire mondial (WFP), ont permis de contrer la famine. Selon les estimations, les besoins humanitaires devraient pourtant rester importants en 2018 et il est nécessaire de trouver des financements pour soutenir les opérations d'urgence, mais aussi les programmes de développement à plus long terme.

5,2 millions
de personnes souffrent de la faim dans le Nord-Est du Nigeria
1,62 millions
de personnes déplacées dans les états de Borno, Yobe et Adawama
7 millions
de personnes ont besoin d'une aide alimentaire au Nigeria, au Cameroun, au Tchad et au Niger

Ce que fait le Programme Alimentaire Mondial pour répondre à l'urgence au Nigeria

  • Aide alimentaire

    Au cours de l'année 2017, le WFP a fourni une aide alimentaire et monétaire (via notamment des transferts par téléphone mobile) à plus d'1 million de personnes chaque mois à Yobe, Adamawa et Borno, les états les plus durement touchés par la crise. Les bénéficiaires de l'aide étaient des personnes déplacées vivant dans des camps ou des communautés d'accueil, ainsi que des personnes vulnérables parmi les communautés d'accueil et des personnes revenant chez elles après plusieurs mois.
  • Nutrition

    WFP fournit des aliments particulièrement nutritifs aux enfants, aux femmes enceintes et aux femmes allaitants leurs enfants en bas âge. Les études menées dans des camps de personnes déplacées à Maiduguri, dans l'État de Borno, montrent une baisse spectaculaire des les taux de malnutrition. Toutefois, ceux-ci restent élevés dans les régions les plus isolées.
  • Résilience

    En collaboration avec le gouvernement nigérian et d'autres partenaires, WFP prépare des stratégies pour combiner aide de court terme et interventions à plus long terme pour renforcer la résilience des communautés locales.
  • Logistique et télécommunications d'urgence

    WFP soutient la communauté humanitaire dans le Nord-Est du Nigeria pour résoudre les principaux problèmes en matière de logistique et de télécommunication, notamment l'augmentation des capacités de stockage dans les zones opérationnelles clés.
  • Service aérien d’aide humanitaire des Nations Unies (UNHAS)

    WFP fournit un transport aérien sécurisé et fiable à la communauté humanitaire au Cameroun, au Tchad, au Niger et au Nigeria. Ceci inclut l'utilisation d'hélicoptères pour assurer des secours d'urgence - personnel, médicaments, vaccins, aliments à haute valeur nutritive vers des régions isolées et difficiles d'accès.

Comment aider

Sauvez des vies pendant les crises alimentaires. En ce moment, au Nigéria, au Niger, au Cameroun et au Tchad, des familles souffrent de la faim et ont besoin de notre aide. Venez leur en aide aujourd'hui.