Skip to main content

Les récentes violences dans l'État de Rakhine, au nord du Birmanie, ont entraîné des déplacements massifs de populations à l'intérieur du pays et de l'autre côté de la frontière vers le Bangladesh.

Des centaines de milliers de personnes ont trouvé refuge dans des campements de fortune dans la région de Cox's Bazar, au Bangladesh, où elles vivent dans des conditions extrêmement précaires et dégradantes.

En collaboration avec des partenaires locaux et internationaux, le Programme alimentaire mondial (WFP) fournit une assistance aux personnes arrivant au Bangladesh en provenance du Myanmar. À leur arrivée, les personnes reçoivent des biscuits à haute teneur énergétique. Une fois installées, elles reçoivent toutes les deux semaines des rations de riz, de lentilles et d'huile.

WFP étend la portée de ses programmes de bons électroniques afin de prendre en charge toutes les nouvelles arrivées à Cox's Bazar. Les bons alimentaires permettent d'accéder à des régimes plus nutritifs, d'autonomiser les femmes et d'offrir un excellent rapport qualité-prix, ce qui revient moins cher que les distributions de vivres, tout en soutenant l'économie locale.

WFP est particulièrement préoccupé par la santé des femmes et des enfants qui arrivent affamés et mal nourris après des jours de déplacement, et fournit un accompagnement nutritionnel. 

Une récente enquête réalisée par l'UNICEF, Action Contre la Faim, Save the Children, l'UNHCR et le WFP fait apparaître une prévalence alarmante de la malnutrition dans le camp de réfugiés de Kutupalong. Les résultats préliminaires indiquent qu'un enfant Rohingya sur quatre - plus qu'on ne pensait - souffre de malnutrition.

Les activités humanitaires du WFP au Myanmar ont été gravement perturbées.  

866 000
de personnes fuyant le Myanmar ont reçu des vivres par le biais du WFP au Bangladesh
110 millions de $ US
sont nécessaires jusqu'en janvier 2019 pour soutenir les personnes touchées par le conflit et d'autres communautés vulnérables
201 245
enfants de moins de cinq ans et femmes enceintes et qui allaitent, bénéficient d'une aide dans le cadre des programmes d'alimentation complémentaire

Ce que fait le Programme Alimentaire Mondial pour aider les réfugiés du Myanmar au Bangladesh

  • Aide alimentaire

    Depuis janvier 2018, 866 000 personnes ont reçu des vivres par le biais du WFP. Les rations bimensuelles, calculées pour une famille de trois personnes, se composent de 30 kg de riz, 9 kg de lentilles et de l'huile. 201 388 personnes sont inscrites au programme de bons électroniques du WFP, qui leur donne droit chaque mois à une carte de débit prépayée. Elles peuvent l'utiliser dans des magasins dédiés pour acheter 18 types d'aliments différents, notamment du riz, des lentilles, des légumes frais, des œufs et du poisson séché.
  • Nutrition

    Pour lutter contre la prévalence alarmante de la malnutrition, WFP apporte un soutien nutritionnel à 201 245 personnes, dont des enfants de moins de 5 ans et des femmes enceintes et allaitantes.

Comment vous pouvez aider

Faites un don et aider la nourriture à atteindre les familles qui en ont le plus besoin.