Skip to main content

Les chocs comme les catastrophes naturelles ou les fluctuations importantes du marché peuvent précipiter les personnes vulnérables dans des situations de pauvreté ou de malnutrition dont il sera très difficile de sortir par la suite.

La protection sociale consiste en des politiques et des programmes conçus pour tenir les personnes à l'abri de ces fléaux tout au long de leur vie. Elle joue un rôle essentiel pour lutter contre la pauvreté et les inégalités et promouvoir la croissance intégratrice.

Formant un sous-ensemble de politiques de protection sociale, les filets de sécurité sociaux sont conçus pour apporter aux personnes les plus vulnérables une assistance stable sous forme de nourriture, de biens, d'argent ou de bons d'achat.

Avec presque 370 millions de bénéficiaires à l'échelle planétaire, l'alimentation scolaire constitue le filet de sécurité le plus répandu dans le monde. Les repas scolaires permettent aux enfants les plus pauvres et les plus vulnérables d'aller à l'école et d'y rester.

Des repas équilibrés permettent d'accéder à un meilleur état nutritionnel et d'obtenir de meilleures notes. Lorsque la nourriture est produite au niveau local, les programmes d'alimentation scolaire permettent également de stimuler le développement agricole de la région.

En s'attaquant à la vulnérabilité et à la faim, les programmes de protection sociale et les filets de sécurité contribuent directement à la réalisation des Objectifs de développement durable 1 et 2. Malgré cela, plus de 70 % de la population mondiale vit sans protection sociale suffisante.

Moins d'un tiers des femmes employées dans le monde bénéficient de prestations de maternité, que ce soit en nature ou en espèces, pendant la dernière phase de leur grossesse ou dans les mois qui suivent la naissance.

Le PAM dispose d'une expertise mondiale dans la conception et la fourniture de filets de sécurité pour lutter contre la faim et la malnutrition, tels que les programmes de repas scolaires ou les régimes d'assurance offrant une protection contre la perte de récoltes. Il dispose en interne du savoir-faire nécessaire à la conception de filets de sécurité permettant de toucher les plus vulnérables et fournit la nourriture ou l'argentselon le meilleur rapport coût/efficacité. Il a également développé une technologie de pointe pour gérer électroniquement les millions de transferts et de bénéficiaires impliqués dans ces programmes.

Le PAM utilise son expertise pour soutenir les gouvernements qui cherchent à mettre en place des systèmes nationaux de protection sociale ou à améliorer les systèmes existants. Il fournit une assistance technique et renforce les capacités à chaque étape du processus, de la conception au ciblage et à la mise en œuvre en passant par le suivi et la gestion des informations. Le but est de faire en sorte que le filet de sécurité et les interventions de protection sociale touchent de façon efficace et efficiente les personnes les plus vulnérables et les moins accessibles.

1,6 %
du PIB est dépensé en filets de sécurité dans les pays revenus faibles et intermédiaires
Tous les pays
du monde ont au moins un filet de sécurité
55 %
des pauvres dans le monde ne sont pas encore couverts par un filet de sécurité