Skip to main content

Le Programme alimentaire mondial est fier de travailler avec plus de 1 000 organisations non gouvernementales (ONG) dans le monde entier, des petits groupes communautaires aux grandes organisations humanitaires internationales.

Sans cette collaboration, nos efforts pour apporter une assistance indispensable à plus de 80 millions de personnes dans 80 pays seraient compromis. Sans le soutien actif de ces organisations, nos efforts pour faire de la Faim Zéro la priorité de l'agenda international seraient beaucoup moins fructueux.

Les ONG nous accompagnent dans de nombreux projets, de la distribution de vivres en situation d'urgence aux initiatives à plus long terme comme les repas scolaires et la création de biens communautaires. En fait, les trois quarts de nos opérations de distribution de vivres et de transferts monétaires sont assurés en collaboration avec des ONG. Dans le cadre de notre partenariat, nous combinons des forces et des expertises complémentaires dans le but commun de parvenir à la Faim Zéro.

Les ONG partenaires nous permettent d'effectuer des livraisons rapidement et efficacement et d'accéder à des zones que nous ne serions pas en mesure d'atteindre seuls. Elles se trouvent souvent dans une position unique, ayant à la fois une présence de longue durée au sein des communautés avec lesquelles nous travaillons et une compréhension approfondie de leur environnement. Leur contact quotidien avec les communautés avant, pendant et après les crises nous offre un lien privilégié avec les populations que nous servons. Elles nous permettent de mettre en œuvre des programmes toujours plus novateurs et multidimensionnels.  

En retour, grâce à sa solide présence sur le terrain, le Programme alimentaire mondial (WFP) permet aux ONG d'étendre leur propre rayonnement. Elles peuvent renforcer leurs connaissances techniques et leur expertise en s'appuyant sur notre expérience de plusieurs décennies dans les domaines de la logistique, de la préparation aux situations d'urgence, de la distribution d'espèces et de bons d'achat, de la cartographie de la vulnérabilité et des programmes de nutrition. Le WFP peut également fournir les fonds nécessaires à la généralisation des programmes, que les ONG ne sont pas toujours en mesure d'obtenir seules.

À la suite de consultations externes et d'un bilan interne, le WFP s'est engagé dans un processus de réforme institutionnelle identifiant les partenariats comme l'une de ses principales forces. Notre Plan stratégique (2014-2017) souligne que les partenariats sont le moteur de tous les programmes, politiques et activités du WFP. La stratégie de partenariat institutionnel, adoptée en 2014, met en lumière l'évolution de la culture du PAM, passée de « nous servons » à « ensemble, nous servons plus efficacement ». 

Soutenir les intervenants de première ligne à l'échelle locale et nationale

Dans le cadre de la Grande entente - un ensemble de réformes du financement humanitaire lancé lors du Sommet mondial de l'aide humanitaire en 2016 - le WFP a accepté d'augmenter le soutien et les fonds destinés aux premiers intervenants, notamment les ONG. 

La volonté d'apporter une réponse plus locale aux besoins humanitaires se reflète déjà dans les activités de renforcement des capacités du WFP avec les ONG locales et nationales : 850 des 1 000 ONG partenaires du WFP sont spécifiques à chaque pays. En renforçant leurs capacités, nos interventions produisent un impact durable, en donnant aux communautés et aux pays les outils nécessaires pour faire face à leurs propres défis alimentaires. 

Consultations annuelles sur les partenariats 2017

Réunion annuelle du WFP avec les ONG partenaires

Partenariats en action

  • Croissant-Rouge arabe syrien, Fondation Aga Khan et Action contre la Faim – Syrie

    Depuis le début de la crise syrienne en 2011, le WFP apporte une aide alimentaire vitale aux familles démunies. Ceci n'a été possible que grâce au soutien de 22 ONG nationales intervenant en Syrie, dont le Croissant-Rouge arabe syrien (SARC) et deux ONG internationales - la Fondation Aga Khan et Action contre la faim. Ces partenaires ont joué un rôle fondamental dans le travail du WFP, en facilitant la manutention et la distribution de l'aide alimentaire, en particulier dans les zones fortement instables, et en utilisant leur lien avec les opérateurs locaux pour nous permettre de toucher les populations vulnérables.
  • World Vision – Birmanie

    Le WFP et World Vision travaillent ensemble au Myanmar depuis plus d'une décennie, apportant une assistance à la fois alimentaire et financière. La présence géographique très étendue de World Vision dans le pays a permis au WFP de réagir rapidement à des situations d'urgence telles que des cyclones. Le financement du WFP a permis à World Vision de distribuer des vivres aux personnes déplacées sur le territoire national, de créer des biens communautaires pour les communautés touchées par la crise, de distribuer des repas scolaires dans les communautés isolées en situation d'insécurité alimentaire et d'apporter une assistance alimentaire et nutritionnelle aux personnes susceptibles de souffrir de malnutrition.
  • Secours islamique – Kenya

    Au Kenya, le WFP et le Secours islamique ont uni leurs efforts pour lutter contre la malnutrition. Dans la province du Nord-Est, le Secours islamique aide le Ministère de la santé à gérer les cas de malnutrition aiguë, tandis que le WFP fournit des aliments nutritifs spécialisés.
  • Commission catholique pour le développement - Malawi

    La Commission catholique pour le développement (CADECOM), une ONG locale de secours et de développement, collabore avec le WFP depuis 2004. Ensemble, nous fournissons une assistance à 175 000 personnes touchées par El Niño dans le sud du Malawi par le biais de vivres et de transferts monétaires. La CADECOM travaille également avec le PAM pour mettre en œuvre des projets de sécurité alimentaire et associer des projets d'intervention d'urgence à des activités de renforcement de la résilience à moyen et long terme, comme la gestion des ressources naturelles et le microfinancement.
  • Caritas Bolivie – Bolivie

    En Bolivie, El Niño a frappé fort, et son impact à long terme sur l'approvisionnement en eau, les cultures, les récoltes et la propagation des maladies risque de se faire sentir pendant des mois et peut-être même des années à venir. Caritas Bolivie et le PAM travaillent main dans la main pour réhabiliter les terres agricoles et créer des biens collectifs tels que des jardins potagers communautaires afin de réduire les risques de catastrophe et de renforcer les moyens de subsistance.
  • Christian Child Fund – Ghana

    Le WFP, le Fonds chrétien pour les enfants du Canada et son partenaire local, le Presbyterian Farmers Training and Child Development Programme, travaillent ensemble sur le projet « Safe Water for Improved Livelihoods » dans le district de Gonja Est du Ghana. Grâce à la réhabilitation de barrages dans trois communautés, le projet améliore l'accès à l'eau destinée à la consommation, à la cuisine, au bain et à la lessive pour 3 400 enfants et adultes.

Consultations annuelles sur les partenariats

Depuis 1995, les consultations annuelles du WFP sur les partenariats (les APC) sont devenues une date importante dans le calendrier du développement, offrant au WFP et à ses partenaires actuels et potentiels du monde entier une occasion unique de se réunir et de participer à un dialogue stratégique. Tous les deux ans, l'APC est animée par le Directeur exécutif du WFP et permet un dialogue entre les cadres, lors duquel le WFP et ses partenaires explorent de nouvelles façons de travailler ensemble dans un monde en constante évolution. 

  • APC 2017

    L'événement de 2017 a offert à David Beasley, directeur exécutif, l'opportunité d'accueillir des ONG partenaires à Rome. Seuls les PDG ou leurs adjoints étaient présents, afin de garantir des conversations politiques de haut niveau et d'offrir aux hauts responsables des ONG une véritable occasion de comprendre l'orientation stratégique du Directeur exécutif du WFP. Les principales discussions ont porté sur le programme de réforme des Nations Unies, la famine et l'action précoce, le triple lien entre l'action humanitaire, le développement et la paix, ainsi que l'impact de la révolution numérique sur l'action humanitaire. Lire le résumé du rapport
  • APC 2016

    L'APC 2016 du WFP avait pour objet de comprendre l'impact d'étapes clés récentes comme le Sommet sur le développement durable, le Sommet humanitaire mondial ainsi que la Grande entente sur les partenariats avec les ONG. Avec plus de 60 organisations présentes, dont 30 PDG, l'APC a accueilli de nouveaux partenaires, notamment des membres de la société civile locale et nationale, ainsi que des groupes confessionnels. Les agences des Nations Unies FAO, UNICEF, UNHCR et OCHA ont également participé aux réunions. Lire le résumé du rapport
  • APC 2015

    Le 25 novembre, le WFP a accueilli un groupe d'ONG internationales et nationales partenaires pour l'APC 2015. L'objectif de cette édition était de recueillir des observations des partenaires sur la stratégie actuelle du WFP en matière d'engagement des ONG. Parmi les résultats les plus significatifs figuraient les retours sur le plan d'engagement, le renforcement des capacités et le plaidoyer conjoint. Lire le résumé du rapport
  • APC 2014

    En 2014, le WFP a accueilli près de 60 ONG et partenaires de la société civile pour engager un dialogue sur des sujets reflétant le débat mondial sur l'aide humanitaire et le développement. Parmi les thèmes abordés figuraient les enseignements tirés des partenariats entre le WFP et les ONG dans les situations d'urgence de niveau 3 (les crises humanitaires les plus graves et à grande échelle), l'avenir de l'action humanitaire et la mise en œuvre des Objectifs de développement durable. Lire le résumé du rapport

Contactez-nous

L'unité ONG de la division Partenariats, plaidoyer et coordination (PPC) est basée au siège du WFP à Rome. Elle sert à la fois de point focal pour les ONG partenaires dans leurs interactions avec le WFP et de centre de ressources pour les bureaux régionaux et nationaux du WFP à la recherche de conseils et de bonnes pratiques sur les partenariats avec les ONG. 

Pour pouvoir nous contacter plus facilement et plus efficacement, veuillez sélectionner votre domaine d'intérêt et nous vous apporterons notre assistance : 

Email : wfp.ngounit@wfp.org