Skip to main content

WFP n'ayant pas de source de financement indépendante, tous les dons en espèces ou en nature doivent être accompagnés de l'argent nécessaire pour transporter, gérer et suivre l'aide alimentaire du WFP :

Gouvernements

Les gouvernements sont la principale source de financement du WFP ; l'organisation ne reçoit aucune cotisation ni quote-part des contributions obligatoires de l'ONU. En moyenne, plus de 60 gouvernements financent les projets humanitaires et de développement du WFP. Toutes les aides gouvernementales se font sur une base exclusivement volontaire. 

Entreprises

Grâce aux programmes de mécénat d'entreprise, les entreprises peuvent apporter une contribution essentielle à la lutte contre la faim. Les dons sous forme de liquidités, de produits ou de services peuvent contribuer à libérer des ressources précieuses pour aider WFP à nourrir davantage de personnes souffrant de la faim. Par ailleurs, les entreprises engagent leurs employés, clients et autres partenaires dans une mission vitale qui permet de sauver des vies.  

Parmi les dons récents d'entités privées et à but non lucratif, on peut citer le soutien direct à plusieurs interventions d'urgence, l'expertise pour améliorer la logistique et les capacités de levée de fonds du WFP, ainsi que des liquidités essentielles pour financer les repas scolaires. En savoir plus

Particuliers

Les particuliers peuvent jouer un rôle important dans la vie des personnes souffrant de la faim. Un don personnel peut fournir :

  • des rations alimentaires d'urgence en période de crise
  • des aliments spéciaux pour les enfants affamés dans les écoles
  • des incitations alimentaires pour encourager les familles pauvres à envoyer leurs filles à l'école.
  • des vivres en contrepartie de la reconstruction d'écoles, de routes et autres infrastructures à la suite de conflits et de catastrophes naturelles.

Les particuliers peuvent également soutenir le travail du WFP par d'autres moyens. En savoir plus